ACCUEIL     |      AGENDA      |      PRESSE     |     BRICE HORTEFEUX     |     LA REGION     |    PARLEMENT EUROPEEN
                                                                                        

 

 

 

Brice Hortefeux à Saint-Martin : ” Faillite des socialistes. Ils ont renoncé à tout et détruisent ce qu’a fait Nicolas Sarkozy. “ -

       

 
    
 

Il fait l’éloge du Député Daniel Gibbs qu’il connaît depuis peu. “Un représentant remarquable, travailleur efficace à l’Assemblée Nationale et dans les instances du parti. Un défenseur des 3 grands pôles des outre-mer, par un bloc monolithique de l’outre-mer (les 3 océans) territoires divers”. Il rappelle que N. Sarkozy a donné la liberté de statut à ces territoires, une idée neuve, démocratique et révolutionnaire. Daniel Gibbs a rapidement présenté son rôle et ses actions au sein des instances des Républicains.

Brice Hortefeux précise que les primaires servent à choisir le candidat de Droite et du Centre pour partir, tous unis derrière un seul homme dès le premier tour des présidentielles. Il souligne l’importance de ces primaires internes, pour couper court à tous risques de divisions ultérieures. Hormis le fait qu’il soit son ami depuis 40 ans, Nicolas Sarkozy est à son avis tout simplement le meilleur. Le Député Européen, ancien ministre de l’intérieur a martelé le principe. Qui que soit le vainqueur des primaires, tous les candidats (au nombre de 10 aujourd’hui) doivent s’engager à soutenir le vainqueur. Il a évoqué certaines candidatures plus folkloriques que réelles, surtout faites pour se présenter et gagner en notoriété, puisqu’il faut les soutiens de militants, d’élus et de territoires … sans parler de parrainages pour concrétiser l’action.

Précisément, chaque candidat doit obtenir le soutien de 250 élus (dont au moins 20 parlementaires) répartis sur au moins 30 départements, et 2 500 adhérents à jour des cotisations, répartis sur au moins 15 départements.

Calendrier et modalités des élections : Dimanche 20 Novembre 2016 avec second tour si nécessaire le 27. Liste définitive présentée le 21 septembre 2016. Mise en place sous la responsabilité d’une haute autorité de 10 000 bureaux de vote avec bulletins papier.

_20A4337Tous les candidats qui choisiront de visiter le territoire de St Martin, seront accueillis par la Fédération de Saint Martin de façon équitable. Daniel Gibbs s’excuse à l’avance de son absence vendredi prochain lors de la visite de M Juppé pour obligations en sa qualité de vice-président du groupe parlementaire d’amitié France-Haïti. Il a toutefois précisé qu’il serait présent lors de la visite de François Fillon annoncé vers les 18/20 avril prochains. Le Député voyageur a précisé qu’il les rencontre chaque lundi ou mercredi aux réunions hebdomadaires des dirigeants du parti, et que vraisemblablement ils se croiseront dans les aéroports.

Des questions sans ménagements des participants ont porté sur les affaires et sur l’immigration et les mosquées salafistes. Réponses : Sur l’immigration, il faut stopper l’immigration clandestine et réduire l’immigration légale, afin de mieux pouvoir accueillir et intégrer les nouveaux arrivants. Il est pour la fermeture des mosquées traditionnelles infiltrées par des salafistes. Celles de Nice et Brest ont été évoquées.

A la question concernant les rapports de l’ancien président avec l’argent, Brice Hortefeux souligne que Nicolas Sarkozy a toujours choisi l’intérêt général pour servir la France, malgré des propositions de contrats juteux et d’offres à l’International.

Il rappelle l’important travail de son ami lors de la crise des subprimes de 2008, obstacle à l’application de son programme de 2007 à cause cette crise économique et financière provoquée par la gestion calamiteuse de l’administration américaine. Il a cherché à garantir le pouvoir d’achat des français, frappés par cette crise internationale venue des USA. Contrairement au Portugal et l’Espagne qui ont connu des baisses de -17% de salaires pour certaines catégories de fonctionnaires, ou une baisse sensible des retraites, Sarkozy a choisi de maintenir celui des français et s’est battu avec réussite.

Note de la rédaction : La France traverse alors sa plus grave crise de l’après-guerre, avec un PIB chutant de 2,9 % en 2009 et un déficit culminant à 7,9 % de PIB la même année.

Un grand regret est exprimé par le fidèle de l’ancien Président : Nous n’avons pas pu appliquer le principe “Travailler plus pour gagner plus”.

Chronique d’une mort annoncée, il pointe la faillite des socialistes. Erreurs de diagnostic et sectarisme, ils se sont efforcés de détruire tout ce qu’avais mis en place le gouvernement Sarkozy. Soulignant le renoncement du PS à tout ce qui fait le socialisme, il a ici parlé de faillite idéologique. ” Ils ont renoncés à tout ! “

Sur une relance de la salle concernant les récentes tentatives malheureusement avortées de déblocage économique de l’île faites par le Député Gibbs, front de mer, etc… le leader de l’opposition précise que la majorité en place n’avait hélas pas pris suffisamment de recul pour donner une suite favorable à ses propositions qui visent évidemment à améliorer la vie des saint-martinois.

Crédit photos : Theo Feger Photography

 
 

 - Strasbourg

  • Parlement europeen                                                                                       
    Bat. Louise Weiss
    T10053
    1, avenue du President Robert Schuman
    CS 91024
    F-67070 Strasbourg Cedex
    +33(0)3 88 1 75286

 

 - Bruxelles

  • Parlement europeen
    Bat. Altiero Spinelli
    13E146
    60, rue Wiertz / Wiertzstraat 60
    B-1047 Bruxelles/Brussel
    +32(0)2 28 45286
 - Clermont-Ferrand
  •  7 Boulevard LAFAYETTE
     63 000 CLERMONT-FERRAND
     04 73 90 58 11